Modèles poissons zèbres

Seul un organisme entier peut fournir des informations valides sur la pharmaco/toxicodynamique et de la pharmaco/toxico-cinétique des molécules bioactives et leur impact sur un organisme vivant. L'utilisation des larves de poissons zèbre en toxicologie et en biologie du développement, et plus récemment pour le criblage des drogues, a récemment augmenté grâce au développement de modèles de nombreuses pathologies, notamment le cancer, les troubles du système nerveux, l'inflammation, l'angiogenèse ou l'hématopoïèse. Il est important de noter que les larves de poissons zèbre, ou plus précisément les éleutherorembryons, de moins de 6 jours sont pas encore considérées comme animal d’un point de vue réglementaire. Des lignées transgéniques rapportrices de poisson zèbre peuvent être générées pour exprimer une protéine fluorescente verte (GFP) ou rouge (mCherry) sous le contrôle d'un promoteur spécifique de tissu. Quelques lignées transgéniques rapporteurs sont déjà présentes et d’autres peuvent être acquises suivant les besoins des utilisateurs. Le local d’hébergement des poissons zèbres est physiquement proche des laboratoires d'ImPACcell.  Nous avons acquis 2 systèmes autonomes d'élevage de poissons zèbres (ZebTEC Active Blue Stand Alone, Tecniplast) grâce au financement de Rennes Métropoles et BIOSIT, accès à un macroscope à fluorescence Nikon multizoom AZ100 équipé d’une caméra couleur DS-Ri1, 1 incubateur spécifiquement dédié à l’exposition des œufs et des larves, 1 microscope fluorescence Zeiss Colibri, et un système caméra Olympus multichrome. Nous utilisons également un Arrays Scan XTI cellomics (ThermoFisher) avec bras robotique pour une approche toxicologique générale (études morphologiques et structurelles via ZebraTox).


Tg(cyp19a1b-GFP) (AB) : Le test EASZY est un test de criblage in vivo basé sur un mécanisme conçu pour détecter les produits chimiques endocriniens actifs agissant à travers les récepteurs aux œstrogènes (ER), pour induire l'expression de la protéine fluorescente verte (GFP) entraînée par le promoteur cyp19a1b (aromatase cérébrale chez le poisson, exprimée dans les cellules gliales radiaires). Le test EASZY permet de quantifier l'activité œstrogénique des produits chimiques sur eleuthéroembryons de poisson zèbre cyp19a1b-GFP transgéniques exposés pendant 96 heures via l'eau pendant les stades embryonnaires de développement.


Tg(kdrl:Hsa.HRAS-mCherry)s896 (AB) : Visualisation des vaisseaux sanguins pour étude de l’angiogenèse.