Publication récente

ImPACcell a récemment été impliquée dans l’analyse fonctionnelle de molécules glyceollins, un groupe de phytoalexines de soja et leur action thérapeutique dans le cancer du sein.

Des études récentes suggèrent que le récepteur arylhydrocarbone (AhR) pourrait être une cible thérapeutique dans le cancer du sein. Pour étudier l'interaction entre le glyceollin I (GI), le glyceollin II (GII) et l'AhR, des analyses de docking, tests de luciférase, immunofluorescences et des analyses de transcriptome ont été effectuées avec différentes lignées de cellules cancéreuses. 


Le docking suggère que GI et GII peuvent entrer dans la poche de liaison AhR, mais leurs interactions avec les acides aminés du site de liaison diffèrent en partie de celles qui interagissent avec TCDD. GI et GII activent AhR faiblement et partiellement, GII étant plus puissant. De plus, nous rapportons ici, sur la base du phénotype, que GI et GII inhibent la migration des cellules cancéreuses du sein triple-négatives (ER-, PgR-, HER2NEU-) MDA-MB-231, et qu'elles inhibent l'expression de gènes qui codent pour d'importants régulateurs de la migration cellulaire et de l'invasion dans les tissus cancéreux.


Pham TH, Lecomte S, Le Guevel R, Lardenois A, Evrard B, Chalmel F, Ferriere F, Balaguer P, Efstathiou T, Pakdel F. Characterization of Glyceollins as Novel Aryl Hydrocarbon Receptor Ligands and Their Role in Cell Migration. Int J Mol Sci. 2020 Feb 18;21(4). pii: E1368. doi: 10.3390/ijms21041368.